Journal des apprentissages et projets n°1

Mis à jour : 17 oct. 2018


Cette semaine, nous avons commencé par une journée au domaine d'Hélécine. Au programme : balade, taillage de bois (en vue notamment de faire des cannes de marche), reconnaissance des arbres et observation de la rivière.

Nous avons pique-niqué sur une table en bois au bord de l'étang. Impossible de compter toutes les oies, canards, cygnes et poules d'eau, il y en a partout !

La plaine de jeux a eu son petit succès également.

On a même vu un émeu ! Saviez-vous que chez les émeus, c'est le mâle qui a l'entière responsabilité du soin aux œufs puis aux poussins ?


Plusieurs projets entamés ont été poursuivis :

- Léa a presque terminé son arbre généalogique. Elle a cherché "combien" de sang espagnol coule dans ses veines. Elle est partie du postulat que si la maman de son arrière-arrière-arrière-grand-père était espagnole, ce dernier devait avoir 1/2 de sang espagnol, son fils devait en avoir un quart, etc. Elle est descendue de son arbre en suivant le chemin des générations, en doublant à chaque fois le nombre au dénominateur de sa fraction. Elle est parvenue au résultat suivant ; elle possède 1/64 de sang espagnol ! Elle est allée présenter cette découverte et raconter la création de son arbre à sa classe mercredi.

- Gabriel a ramassé de nouveaux marrons lors des promenades et a mis "sa collection" à jour. Il a aujourd'hui 372 marrons ! Il a ensuite calculé combien d'unités, de dizaines et de centaines il avait ajoutées. Ce qui n'est pas encore évident, c'est la lecture du nombre. Pour les centaines c'est facile, mais les noms des dizaines ne sont pas encore tous mémorisés.

De nouveaux projets ont vu le jour :

- Gabriel a souhaité se construire un punching ball. La solution d'un sac à rembourrer étant la plus évidente, il a pris rendez-vous avec son arrière-grand-mère pour un atelier couture ! Il souhaite un défouloir mais à forme humaine (hum...), donc ils ont ajouté des bras au tronc central et on va gonfler un ballon pour la tête.

- Léa a mené des expériences en vue de reproduire un éruption volcanique. Elle prépare un nouveau post à ce sujet.


La semaine est passée vite... Entre autres aventures, nous avons découvert les joies des lessives à la main ! Sachez-le, un essuie éponge est impossible à essorer !!

Sur le parking du supermarché près de chez nous, il y a un petit lavoir avec deux machines et un séchoir. Voyant que l'une des deux peut avaler 18kg, on s'est dit qu'on en profiterait pour lui enfourner tous les draps de nos lits. C'était sans compter sur la technologie... A la fin du cycle, nous avons récupéré notre linge lavé, mais pas essoré... C'est vrai que ce n'était pas marqué que l'essorage était compris, mais ce n'était pas trop demander d'après nous ! On s'est donc retrouvés à tordre nos draps sur le parking du magasin, une chouette anecdote à partager ;-)