Journal des apprentissages et projets N°3

Cela fait un moment que nous n'avons plus posté de nouvelles de nos apprentissages et projets... Tout simplement car comme vous avez pu le lire, nous étions dans la dernière ligne droite de la clôture du chapitre "maison". Cela n'a sûrement pas donné lieu à moins de projets, mais à moins de temps pour les partager. On se rattrape donc aujourd'hui !


Atelier BD :

Comme beaucoup d'enfants, Léa et Gabriel lisent souvent des bandes dessinées. Gabriel en a déjà dessinées plusieurs par le passé (notamment sur base des albums du "Petit Poilu" qui est une BD sans texte). C'est Lucky Luke qui le passionne pour le moment, il a donc commencé une histoire avec son héros du moment. Le plus difficile était de tracer des cases droites, parallèles, de dimensions variées, ... Après quelques minutes d'énervement, c'est la technique du décalquage des cases de la BD originale qui l'a emporté !

Léa s'y est mise également mais sur des petits strips de 2 ou 3 cases.

J'ai pris part à l'atelier tout aussi naturellement et j'ai commencé une case, puis je l'ai poursuivie avec les enfants (en leur demandant des idées pour les dialogues). La voici :




Un point de départ d'apprentissages et de mise en œuvre de nouvelles compétences qui est très fréquent : les jeux de société et de construction. Spontanément et régulièrement, nous jouons (ou ils jouent) et c'est impressionnant de constater que les enfants détournent rapidement les règles, voire le matériel du jeu tout entier au profit de leurs envies et projets. Le Geomag en est un bon exemple (ce sont les constructions aimantées ci-contre), ils conçoivent ces formes en 3D et c'est l'occasion de découvrir un nouveau vocabulaire. Nous avons substitué les mots 'boule' et 'bâton' par 'sommet' et 'arête'. Un autre jeu découvert récemment : le Rummy ou Rummikub (en fonction des versions). Léa adore y jouer, il faut créer des suites de nombres d'une même couleur ou des collections d'un même nombre mais de couleurs différentes. Gabriel, lui, a refait un tapis de nombre (en photo ci-dessus). Il faut dire qu'il a toujours aimé ordonner, classer, trier, organiser. Je n'étais donc pas surprise en découvrant son travail ! Le jeu 1000 bornes fait partie de leurs préférés du moment. Il faut compter ses kilomètres et Léa aide de son frère en s'appuyant sur l'abaque aux marrons qu'il a créé pour compter. Je suis impressionnée par son approche si didactique, elle l'aide souvent beaucoup plus efficacement que moi.


Les enfants ont également travaillé en couture avec Malou (leur grand-mère maternelle) pour confectionner des petits sacs en tissus qui contiennent dès à présent nos jeux. L'idée est d'en emporter un maximum et qu'ils prennent un minimum de place. Au revoir les grosses boîtes, on a trouvé mieux ! Que dis-je, on a construit mieux !


Dernière passion du moment : les homophones ! Un jour, Gabriel demande : "Maman, le sang dans notre corps et le nombre cent, c'est le même mot ?". Léa enchaîne directement : "Non, c'est comme un ver de terre et un verre pour boire, ça ne s'écrit pas pareil !". Je rajoute donc uniquement un nom à ce jeu : les homophones, ce sont les mots qui se disent de la même façon mais qui ont une orthographe et un sens différents. La chasse est donc lancée... Chaque jour, un membre de la famille en trouve un nouveau ! Notre collection est donc déjà assez étendue... Ce nouveau jeu a fait des petits car nous avons approché les termes 'synonymes' et 'antonymes', deux concepts qui revenaient régulièrement dans la recherche.

84 vues3 commentaires